Roirand joseph                                                                                  Haute Goulaine 23/06/2014

35 rue de la Bellaudière

44115 Haute Goulaine

0638833322

joseph.roirand@orange.fr

http://www.justice-ordinaire-quotidienne.eu/

 

                                                                                              à                 Ecole Ste Radegonde

                                                                                                             Madame la Directrice

4 rue des écoles

44115 Haute Goulaine

 

Objet : Affaire assainissement Roirand / Commune Haute Goulaine

 

 

Madame la Directrice,

 

L’ omerta sociale orchestrée par la commune, la presse locale et les associations goulainaises est telle que vous ne connaissez sans doute pas ce couple de seniors de 62 ans et 67 ans , qui vit dans des conditions inhumaines depuis 11 ans déjà :

 

Sans assainissement,

Sans électricité depuis le 11 juillet 2012,

Dans une maison inachevée en gros œuvre, sur un sol de béton brut, sans isolation (Tous nos projets ont été bouleversés et nous sommes ruinés).

 

Suite à des négligences volontaires de la part de la commune de Haute Goulaine en 2003, lors de la réalisation de la tranche d’assainissement de La Bellaudière.

 

En 2003 la commune réalisait la tranche d’ assainissement de la Bellaudière.

La desserte de notre habitation n’ a pas été réalisée comme prévu (tabouret d 1,30m) alors que c’ était possible.

La raison avancée par la mairie est un faux, il n’y avait aucun obstacle à la réalisation de l’assainissement suivant le cahier des charges prévus.

http://www.justice-ordinaire-quotidienne.eu/joqeu_003_mnvd_asshg_jr.php

 

voici le dernier courrier que j’ ai envoyé à M. Daubisse (sans réponse)

http://www.justice-ordinaire-quotidienne.com/article-15-03-2014-lettre-ouverte-a-la-commune-de-haute-goulaine-et-a-ceux-qui-refusent-de-la-denoncer-122968625.html

 

Nous attendons une mise en place de ce qui était prévu initialement depuis 11 ans

http://www.justice-ordinaire-quotidienne.eu/joqeu_003_mnvd_asshg_jr.php

 

Si je venais à décéder mon épouse n’aurait plus que ses yeux pour pleurer et c’est ce qui me mine le plus.

 

Nous sommes seuls.

 

Nous avons besoin de votre soutien et de vos conseils pour rentrer dans nos droits les plus élémentaires d’ assainissement et d’ énergie.

 

Je vous prie d’ agréer, Madame la Directrice, l’ expression de mes salutations distinguées

 

J. Roirand