Roirand joseph                                                                          Haute Goulaine 02/07/2014

35 rue de la Bellaudière

44115 Haute Goulaine

0638833322

joseph.roirand@orange.fr

http://www.justice-ordinaire-quotidienne.eu/

 

                                                                        à                      Ecole élémentaire

Monsieur le directeur

rue Victor Hugo

44115 Haute Goulaine

L.R.A.R.

 

Objet : Affaire assainissement Roirand / Commune Haute Goulaine

 

 

Monsieur le Directeur,

 

Je n’ai pas eu de réponse à mes courriers.

 

Pourtant la situation qui est la notre est une atteinte à la dignité humaine,  une violation délibérée du droit à l’assainissement à un logement digne et au droit à l’ énergie.

 

Tout ceci par la faute de la commune de Haute Goulaine qui n’a pas pris ses responsabilités dans la surveillance des travaux lors de la réalisation de la tranche de la Bellaudière en 2003.

 

Nous leur avons signalé par plusieurs courriers, le premier le 07/08/2003, la mauvaise réalisation pour la desserte de notre habitation.

 

Malgré ces courriers la dite commune de Haute Goulaine réceptionnait les travaux dans l’ état le 29/10/2003.

  

Pourtant le tabouret de 130 cm qui était prévu aurait pu être mis en place.

 

Tout ceci dans http://www.justice-ordinaire-quotidienne.eu/joqeu_003_mnvd_asshg_jr.php

 

C’ est donc par cette succession de négligences volontaires que la commune de Haute Goulaine est complètement responsable de notre situation dramatique.

 

Pourtant la commune ne réponds à aucun de nos courriers et nous laisse à notre triste sort depuis 11 ans maintenant.

 

Vous êtes les dépositaires de l’éducation et des valeurs républicaines.

 

Qu’ allez-vous enseigner aux enfants en laissant se perpétrer de telles ignominies ?

 

Vous devez exiger que cette affaire soit résolu au plus vite et demander des comptes à la commune.

 

Je vous prie d’ agréer, monsieur le Directeur, mes salutations.

 

                                                                                                                                    J. Roirand